Dieselgate : l’affaire du groupe italien Fiat

    Dieselgate Fiat

    Après l’affaire Volkswagen, la justice française enquête sur de nombreux constructeurs automobiles suite à des rapports effectués par la DGCCRF appelée aussi Direction Régionale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

    La DGCCRF a réalisé des tests sur les modèles Jeep Cherokee et la Fiat 500X et a découvert qu’il y avait des différences entre les chiffres d’homologation par rapport aux émissions de NOx et de CO2 réelles.

    Le procès-verbal d’infraction réalisé par la Direction Régionale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes affiche noir sur blanc le montant de l’amende qui est de 9,62 milliards d’euros que le constructeur italien Fiat ou FCA doit payer à l’autorité française.

    Jugée très cher pour une fraude dans un seul pays, cette colossale amende est équivalente à 10% du chiffre d’affaire global de FCA. A noter que ces deux modèles en causse classés bestsellers de la marque enregistrent un chiffre d’affaires de plus de 150 millions d’euros entre 2014 et 2016.

    Apropos de l'auteur