En France, le prix d’un véhicule neuf atteint le chiffre record de 25 000 € environ

    véhicules neufs

    L’Argus a effectué une étude concernant le prix d’une voiture neuve en France. D’après les résultats obtenus, un Français doit payer la somme faramineuse de 25 108 € en moyenne pour pouvoir être l’heureux propriétaire d’un véhicule neuf. Pourtant, l’on a remarqué que le marché des voitures neuves est au top de sa forme.

    En 2015, le prix d’une voiture neuve a atteint une moyenne de 25 108 €, un chiffre record. C’est ce qu’a révélé l’étude menée par les statisticiens du groupe l’Argus. Il s’agit d’un hebdomadaire dont les sujets principaux concernent l’univers de l’automobile. Spécialisé dans l’analyse de la transaction automobile, les chiffres qu’il donne sont les plus fiables. Selon l’Argus, le prix moyen d’un véhicule neuf ne cesse d’augmenter au fil des ans. Par rapport à 2010, il a connu un bond de plus de 5 000 €, soit une augmentation de 27% environ. Il est à noter qu’en 2014, un Français avait dû débourser près de 24 000 € en moyenne pour s’acheter une voiture neuve.

    Le prix de 43% des véhicules neufs achetés en 2015 se trouvent au-dessus de 25 000 €

    Selon les experts de l’Argus, ce chiffre record est dû au fait que la part des ventes de véhicules coûtant plus de 25 000 € a connu une nette progression. Si cette part du marché était de 39% l’année précédente, elle a connu une hausse de 4 points en 2015, soit 43%. Ceci s’explique également par le fait que les acheteurs Français ont notamment eu un coup de cœur pour les SUV, avec une part de marché qui est passée de 23 à 26%. Quelles sont les causes de ce bouleversement alors que la France connaît une période de crise depuis quelques temps ? Les premiers responsables sont les équipements actuels dont sont dotées les voitures neuves. En effet, les constructeurs automobiles n’ont pas lésiné sur les moyens afin d’équiper leur véhicules des dernières innovations technologiques pour garantir un meilleur confort et une sécurité optimale, sans parler des normes à respecter.

    A première vue, ce prix qui laisse entrevoir une facture salée est élevé, certes. Toutefois, si on remonte dans le temps, une 4CV coûtait l’équivalent de 8 300 € au début des années 1950. Après un bref calcul, ce montant représentait un peu moins de quatre ans de SMIC. Si l’on compare ce chiffre avec le salaire minimum actuel, 25 000 € représentent à peine 17 mois, soit à peine 40% environ de sa valeur il y a six décennies passées.

    Apropos de l'auteur