La version européenne de Kia Optima en avant première du Salon de Francfort 2015

    Kia Optima

    Dès sa sortie, le tricorps Optima de Kia a fait parler de lui grâce notamment à son caractère. Si on a déjà pu admirer la version vendue aux Etats-Unis, on avait hâte de découvrir le modèle qui sera commercialisé en Europe. La marque sud-coréenne a décidé de satisfaire notre curiosité en dévoilant sa nouvelle berline à une semaine avant l’ouverture du salon de Francfort. Les détails.

    La configuration de l’Optima européenne

    Comme on pouvait s’y attendre, la Kia Optima officielle destinée au marché européen est très proche de celle déjà vendue aux Etats-Unis. La grande berline s’annonce pleine de promesse au vu de sa construction et de sa configuration. Après une présentation dans les règles durant le salon de Francfort, on annonce qu’elle sera disponible en Europe avant l’année 2016.

    A première vue, l’auto affiche un beau décor. Elle mesure 4,86 m de long sur 1,86 m de large et 1,47 m de haut. On trouve à l’extérieur une calandre Kia en nez de tigre, des projecteurs étirés sur les ailes, d’un bouclier généreusement ouvert et des feux de stop à LED. Elle dispose également de jantes de 16 pouces qu’il est possible de changer en 18 pouce. L’habitacle est aussi pensé pour offrir un plus grand confort que la première génération.

    Kia précise que l’Optima bénéficie d’une insonorisation optimale. Conducteur et passager ont également plus d’espace pour les coudes, la tête, les épaules et les genoux grâce à un design ergonomique. Les plastiques moussés, la finition noir brillant et inserts en aluminium brossé viennent compléter le décor. La marque a également pensé à intégrer un système d’info divertissement relayée par un écran 7 pouces ainsi qu’une plateforme de recharge sans fil pour téléphone et un kit audio Harman Kardon à 10 enceintes.

    Sous le capot, la Kia Optima cache plusieurs motorisations dont un bloc essence 2,0l CVVL quatre cylindres de 163 chevaux et 196 Nm de couple. Il y a bien sûr une partie diesel avec un 1,7l CRDi amélioré à 141 chevaux et 340 Nm de couple. Il est possible d’associer le tout à un levier manuel à six vitesses, une transmission automatique à six rapports ou une boîte séquentielle double embrayage sept vitesses.

    La marque serait déjà en train d’imaginer un modèle hybride rechargeable pour plus tard. Les rumeurs vont bon train quant à une carrosserie break. Quoi qu’il en soit, il faut attendre le salon du Francfort du 15 Septembre pour en apprendra plus sur l’Optima.

    Apropos de l'auteur