Devrait-on acheter une voiture électrique maintenant ou plus tard ?

    voiture électrique

    Devrait-on acheter une voiture électrique maintenant ou plus tard ?

    Autonomie améliorée (150 kilomètres en moyenne), offre de plus en plus large, système de recharge simplifié (sur une prise ménagère ou sur les bornes publiques), 6 300 € de bonus écologique et prime pouvant atteindre les 10 000 €, suppression de la taxe sur les véhicules des sociétés ou TVS (pour les professionnels)… Les propriétaires de véhicules électriques ont tout pour être heureux en France. Toutefois, avec le prix du litre des carburants qui a récemment enregistré une baisse phénoménale, est-il préférable d’en acheter maintenant ou faut-il attendre ?

    Un superbonus de 10 000 € octroyés pour un achat serein

    En France, le marché du véhicule électrique connaît de beaux jours. En effet, plus de 2 000 immatriculations ont été enregistrées rien qu’au mois de février 2016. Pour obtenir un tel résultat, l’Etat n’a rien laissé au hasard : bonus de 6 300 € toujours valable, conditions d’accès à la prime de 10 000 € élargies et bornes de recharges supplémentaires implantées partout dans l’Hexagone d’un côté, contre voiture diesel mise en circulation avant le 1er janvier 2006 mise à la casse de l’autre. De plus, 1 € suffit à une voiture électrique pour effectuer un trajet de 100 kilomètres.

    75 % de réduction pour l’entretien

    Comparé aux voitures thermiques, les modèles électriques permettent d’économiser 75 % sur le coût d’entretien. Avec une fiscalité revue – exonération totale de la TVS – la part du marché des véhicules électriques a connu une hausse de 1 % en 2015, dont 60 % des acheteurs sont des particuliers (soit deux fois plus qu’en 2014). Toutefois, outre les aides à l’achat, cette croissance du marché s’explique aussi par la diversification des modèles mis sur le marché, couvrant ainsi toutes les catégories.

    Pourquoi préférer les véhicules électriques ?

    Monospaces, utilitaires, berlines ou citadines, les véhicules électriques affichent une autonomie de 120 à 200 kilomètres, selon le modèle. Mieux encore, la berline Tesla Model S présente une autonomie réelle atteignant les 450 kilomètres. Autre avantage des versions électriques, la facilité de recharge. En effet, grâce à une technologie toujours plus innovante, la recharge des batteries sur une prise de courant domestique se fait désormais plus rapidement. En utilisant les bornes de recharge rapide que Nissan et EDF ont installées dans différents centres commerciaux et sur les aires d’autoroute, le plein peut être effectué en une demi-heure seulement. Il est à noter que de plus en plus de communes proposent le stationnement gratuit aux propriétaires de véhicules électriques.

    Les 5 modèles les plus vendus en France en février 2016

    Parmi les 2 000 immatriculations enregistrées sur le marché français de la voiture électrique, l’on compte 1 200 Renault ZOE, 286 Nissan LEAF, 256 Renault Kangoo Z.E, 109 Peugeot iOn et 126 BMW i3.

    Apropos de l'auteur