Tout ce qu’il faut savoir sur une vente de voiture d’occasion

    vente de voiture d’occasion

    Pour que la vente de sa voiture d’occasion se passe dans les meilleures conditions, il faut que le vendeur aussi bien que l’acheteur puisse trouver un accord qui soit avantageux pour les deux parties.

    Réaliste au moment de la rédaction de sa petite annonce :

    Premièrement, le vendeur doit bien penser à ne pas dissimuler les informations qui pourraient avoir des conséquences directes sur la vente de sa voiture. Par exemple : S’il vend une voiture qui aurait besoin d’être réparée et en écrivant sa petite annonce il choisit de ne pas mentionner ce détail même au moment de la prise de rendez-vous, il se pourrait que l’acheteur soit mécontent de ne pas avoir été correctement informé sur l’état du véhicule. Une autre erreur bien souvent commise est le prix de vente de son véhicule. Pour que la première étape de la vente se passe sans problème, il vaut mieux rédiger sa petite annonce en y mentionnant l’état de la voiture et un prix de vente approprié. Au cas où l’acheteur arriverait à prouver qu’il a été trompé par le vendeur au moment de l’achat, il peut porter plainte et demander l’annulation de la vente.

    Bien vérifier avant d’acheter sa voiture :

    Une fois arrivé chez le vendeur, l’acheteur ne doit pas se contenter que d’un tour rapide de la voiture avant de l’acheter. Il peut aussi demander de faire un essai. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi bien se renseigner par exemple pour savoir si le véhicule a déjà été accidenté. Pour ne pas risquer d’acheter une voiture volée, l’acheteur doit aussi vérifier le numéro de série du moteur et celui noté sur le document. Et enfin si les spécificités de la voiture ne correspondent pas à ce que le vendeur avait mis dans son annonce ou si l’acheteur se rend compte qu’il y a des réparations à faire, une négociation peut certainement déboucher sur une vente et peut être bien une petite baisse de prix.

    Documents à être remis par le vendeur :

    Ensuite, si tout se passe bien et que les deux parties arrivent à un accord, il faut bien penser à vérifier les documents que le vendeur va remettre au nouveau propriétaire de la voiture, car ils lui seront nécessaires pour le transfert du véhicule à son nom. Il faut être bien vigilant et bien vérifier si tout est en ordre sur la carte grise. C’est-à-dire qu’il faut que la carte soit barrée et mentionner dessus ‘vendu à _____ le _____’ et le vendeur doit signer le document. Au cas où le document aurait un coupon détachable, le vendeur doit aussi remplir le coupon après avoir barré la carte grise. L’acheteur recevra sa carte grise dans un délai d’un mois après l’achat.

    Si, au moment de conclure la vente, le vendeur ne peut fournir la carte grise à l’acheteur, il ne faut surtout pas conclure la vente, car mettre sur route une voiture sans carte grise est une offense et les contraventions peuvent aller jusqu’à 135 euros.

    Il faut aussi s’assurer que le certificat de cession soit original et doit être signé par l’acheteur et le vendeur. Le contrôle technique est aussi obligatoire, mais cela ne veut pas pour autant dire que les réparations doivent déjà être faites, car il se peut que le vendeur choisisse de vendre son véhicule en état. Les réparations seront donc prises en charge par l’acheteur avant la remise sur route de la voiture. Il ne faut pas oublier le certificat de situation qui ne doit pas dépasser les quinze jours au moment de la vente.

    Apropos de l'auteur