Une rentrée réussie de la part du marché automobile français

    Le marché de l’automobile français-2015

    Le marché de l’automobile français réussit sa rentrée ! Alors que les enfants retrouvent leurs camarades de classe, les parents partent à la rencontre des concessionnaires. En septembre, 164 774 véhicules fraîchement sortis des concessions ont été immatriculés. Selon leComité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), une hausse de 9,1 % a été constatée comparé aux chiffres de l’an dernier.

    Les marques étrangères, plus plébiscitées

    Si, depuis début 2015, le marché automobile français affiche une hausse de 6,3 %, avec un total de 1 421 440 voitures vendues, les marques étrangères se montrent plutôt en pleine forme, avec une progression de 15,2 %. Du haut de leur 45,25 %, elles gagnent 2 points sur le marché.

    Si Nissan affiche une hausse de 12 % depuis le début de l’année, la marque a connu une progression de 20 % en septembre.

    Jusque-là, l’affaire Wolkswagen n’a encore eu aucune répercussion néfaste quant à la commercialisation de ses nouveaux modèles en France.

    Pour voir si les immatriculations ont connu une baisse (ce qui est peu probable à mon avis), il faudra patienter jusqu’au bilan d’octobre. D’ailleurs, l’on a remarqué que la galaxie Volkswagen a connu une hausse de 12,5 %, avec une progression de 11,5 % pour la maison mère, de 21,5 % pour Seat et 28,3 % pour Skoda.

    Les marques françaises loin derrière

    Les autres marques étrangères n’ont pas non plus dit leur dernier mot. En effet, si certaines affichent une belle progression, à l’instar de Ford (+ 18,3 %), Toyota (+ 18,9 %), BMW (+ 20,2 %), Nissan (+ 20,2 %) et Fiat (+ 23,1 %), d’autres sont moins en forme, notamment Opel qui ne connaît qu’une hausse de 2,7 % contre 2,2 % pour Mercedes.

    Côté marques françaises, Peugeot est celle qui semble être la plus en forme, avec une hausse de 5,8 %, contre seulement 2 % pour Citroën et 3,5 % pour Renault. Malgré les nombreuses tentatives de lancement de la marque au losange en 2015, notamment le Kadjar, l’on se demande encore pourquoi rien n’a changé.

    Malgré cela, Renault s’est tout de même fait une place au soleil. En effet, sa filiale low-cost Dacia affiche une progression de l’ordre de 11,5 %. C’est un bon point pour une marque qui n’a pas vraiment cherché à miser sur l’innovation ces derniers temps.

    La liste des 100 voitures les mieux vendues en France de janvier à août 2015 :

    Salon de Genève 2016 : les quinze modèles que tout le monde attend impatiemment

    Du 3 au 13 mars, le salon de Genève 2016 se déroulera à Palexpo. Voici une liste des modèles qui séduiront certainement plus d’un.

    Audi Q2

    Avec un segment B qui accueillera la plateforme MQB, l’Audi Q2, appartenant à la gamme SUV, affiche une allure citadine, lui permettant de faire face au Mini Countryman.

    Bugatti Chiron

    L’année dernière, la Bugatti Veyrona tiré sa révérence. Elle laisse la place à son successeur, la Bugatti Chiron qui héritera des points forts du concept-car Vision GranTurismo.

    Citroën C3

    La version 2016 de la Citroën C3 n’aura rien à envier des Renault Clio et Peugeot 208.

    Ferrari F12 GTO

    Les férus de la marque Ferrari s’attendent à une vitesse de pointe de 0 à 100 km/h atteinte en moins de 3 secondes. Plus légère et aérodynamique, la version GTO dispose en effet d’un moteur V12 d’une puissance de 800 chevaux.

    Ford Fiesta

    Pour ses 40 ans, Ford Fiesta dévoilera son modèle 7ème génération au salon de Genève, une version synonyme de dynamisme et qui disposera sans doute de 5 portes.

    Maserati Levante

    Si Maserati n’a pas pu présenter son SUV de luxe lors du salon de Francfort, elle nous dévoilera enfin ce modèle tant attendu lors du prochain salon de Genève. La Porsche Cayennen’a qu’à bien se tenir.

    Mercedes Classe E

    Après une première apparition à Detroit en janvier prochain, la Mercedes Classe E sera dévoilée lors du salon de Genève 2016. Elle se démarquera notamment par ses nombreuses options d’aide à la conduite et son design raffiné digne des berlines « classe affaires ».

    Opel Insignia

    Si l’Opel Insignia a démarré fort en 2009 avant de se faire éclipser, la marque a raté son projet de retour en force en 2013 en misant sur un restylage, restant ainsi dans l’ombre de la Volkswagen Passat. L’Opel Insignia 2ème génération affichera sans doute un poids allégé, tout comme la dernière Opel Astra.

    Peugeot 2008 restylé

    Pour tenter de prendre le dessus sur son rival, le Renault Captur, le Peugeot 2008 bénéficiera d’un restylage de mi-parcours.

    Porsche Panamera

    Le constructeur a apporté des modifications à la nouvelle Porsche Panamera, notamment au niveau de la silhouette, qui sera sans aucun doute plus séduisante, et qui n’aura aucun point commun avec le break de chasse.

    Renault Scénic

    Le Renault Scénic 4ème génération sera sans aucun doute le modèle le plus attendu. Il restera fidèle à la version monospace compact, une recette qui a marché fort depuis 20 ans.

    Seat Tribu

    Tant attendu depuis le concept-car révélé en 2007, le Seat Tribu disposera de la plateforme MQB de Volkswagen Tiguan, avec un style qui dérivera du concept-car 20v20 dévoilé en 2014 à Genève.

    Skoda Snowman

    Le Skoda Snowman, un SUV familial pourvu de 7 places, affiche une base technique similaire à celle du nouveau Volkswagen Tiguan.

    Volkswagen Tiguan 7 places

    Le Volkswagen Tiguan 7 places pour objectif de s’imposer sur le marché nord-américain face au Nissan X-Trail grâce à son design inédit.

    Volvo S90

    La Volvo S90, une berline de luxe, sera enfin dévoilée au salon de Genève, après brillé par son absence lors du Mondial de Paris et du salon de Francfort.

    Apropos de l'auteur