La voiture à turbine ne tardera plus

    voiture électrique à turbine à gaz

    Une voiture électrique qui peut avoir 2000km d’autonomie, avec autant performante qu’un supercar, et faire le plein en 5 minutes, est en train de devenir réalité. Le dernier salon de Genève a été le lieu de rendez-vous pour la découverte d’un tel véhicule. C’est le groupe chinois Techrules qui a exposé une voiture correspondant à ces caractéristiques. Ils ont équipé cette voiture d’une turbine à gaz pour sa propulsion. Nombreux constructeurs ont déjà élaboré des prototypes à turbine à gaz tel que Renault, Rover, General Motors, Fiat, Jean Albert Grégoire ou encore Chrysler. A cause des défauts intrinsèques des turbines, entraînant une grande consommation et une accélération à un temps de réponse trop long, c’est à la fin de l’année 1960 que cette idée a été abandonnée.

    La relance de la turbine à travers la voiture électrique

    C’est en 2010 que la turbine revient sur le terrain, à l’initiative de Jaguar à l’occasion de ses 75 ans d’existence, avec son prototype C-X75. Cette fois-ci, ce sont des micro-turbines qui ne sont pas destinées à faire tourner les roues mais à fournir de l’énergie à une batterie. C’est cette dernière qui alimente 4 moteurs électriques. Grâce aux micro-turbines, les moteurs ont 40% de rendement, plus compactes et plus légères. Les moteurs ne pèsent que 35 kilos chacun pour le C-X75 et la turbine de recharge pour véhicule électrique pèse moins de 100kg. Les turbines sont dotées d’une grande fiabilité. Son mécanique est simple et elle peut brûler kérosène, gasoil, gaz naturel, biocarburants ou GPL. Du point de vue écologique, le moteur à turbine est plus propre que celui à essence ou diesel.

    Toutefois, il n’y a pas que des points positifs avec la turbine. Son principal inconvénient est qu’il reste très bruyant avec les nombreux tours qu’elle effectue par minute, d’où le besoin de les enfermer dans une boite hermétique tout en prévoyant un système permettant de filtrer le bruit d’aspiration. La turbine fait également augmenter la température des échappements, jusqu’à 1200°C. Techrules en a la solution : un échangeur innovant permettant d’augmenter le rendement en diminuant la chaleur de l’échappement.

    Les supercars de Techrules

    Techrules a deux supercars : le AT96 qui est une version compétition et le GT96 qui est une version routière. Ces deux voitures ont tous 6 moteurs électriques pour sa propulsion dont deux pour les roues à l’avant et quatre pour les roues arrière. Ensemble, ces moteurs ont une puissance de 768kW.

    Une innovation pour les camions de livraison ?

    Les camions peuvent aussi être dotés de turbines à gaz. Un des cofondateurs de Tesla et créateur de la société Wrightspeed, Ian Wright, a conçu un générateur à turbine Fulcrum qui est déjà installé dans des camions électriques que le transporteur Fedex utilise.

    Le coût d’une voiture électrique à turbine à gaz est plus cher mais cela devrait baisser après sa diffusion.

    Apropos de l'auteur