Vendre une voiture accidentée : mode d’emploi

Vous avez subi un sinistre automobile et vous ne voulez plus utiliser votre voiture et décidez tout simplement de la mettre en vente. Mais vous vous en doutez, ce ne sera sans doute pas chose facile et vous vous posez de nombreuses questions. A-t-on le droit de vendre un vehicule accidenté ? A qui est-il préférable de s’adresser pour une transaction sans aucun risque ?

Définition d’une voiture accidentée

Il faut tout d’abord faire la différence entre une automobile qui a seulement subi un choc à la carrosserie et celle qui a été gravement endommagée.

Une voiture dont seule la carrosserie a été abimée peut être vendue à un particulier ou un professionnel, sans être obligéde le préciser si les dommages ont été parfaitement réparés. Tout est question d’honnêteté et de confiance.

Dans les accidents plus sérieux, on distingue différents cas, selon le montant des réparations. Lorsqu’ilne dépasse pas la cote de l’auto, celle-ci fait alors l’objet d’une procédure RIV et ne pourra être cédée qu’après un contrôle technique datant de moins de six mois.

Dans le cas d’un accident beaucoup plus important, le montant des réparations dépasse la valeur de la voiture qui est alors soumise à une procédure RSV.La carte grise est supprimée et une nouvelle ne sera délivrée qu’après validation des réparations par un expert.

Vendre une voiture accidentée sans réparations

Devant la complexité de la situation, il est souvent plus simple de vendre une voiture accidentée en l’état que de la faire réparer.

Vous pourrez la céder à un particulier si elle est jugée non dangereuse mais vous devrez vous entourer de précautions pour éviter tout recours pour vice caché. Un véhicule devant passer le contrôle technique moins de six mois avant la vente, si les réparations ne sont pas conformes, vous ne pourrez pas la vendre.

Vous pourrez aussi faire appel à une casse mais vous serez certainement contraint de la céder à titre gratuit, et peut-être même de payer les frais de transport, ce qui n’est certainement pas votre objectif.

Les collectionneurs sont souvent intéressés par les véhicules accidentés, pour pièces ou pour réparer mais il faut toujours rester vigilant pour ne pas être victime d’une arnaque.

Vendre une voiture accidentée à un professionnel

S’adresser à un professionnel du rachat automobile reste certainement la solution la plus fiable pour vendre une voiture accidentée, notamment avec rachat-voiture.fr. Le contrôle technique n’est pas obligatoire et l’enlèvement se fera gratuitement, à votre domicile, partout en France, sauf en Corse et dans les Dom-Tom.

Vous pourrez prendre connaissance de la cote de votre automobile avant toute prise de décision. Pour ce faire, remplissez le formulaire de la rubrique «Vendez votre voiture» en indiquant ses principales caractéristiques dont, bien entendu, son état qui  entre particulièrement en compte dans le casd’une auto accidentée.

Le professionnel rachète les véhicules accidentés pour prendre des pièces ou pour les réparer et les revendre, à l’exportation la plupart du temps.

 

Vendre une voiture accidentée est tout-à-fait possible mais dans certaines conditions et en restant prudent.

Estimez votre voiture maintenant
triangle orange
Estimez ma voiture