on

    De nouvelles mesures de sécurité pour la circulation des véhicules en Europe

    mesures de sécurité pour la circulation des véhicules en Europe

    En Europe, la circulation routière et notamment la sécurité routière sont une préoccupation de taille. Aujourd’hui, on compte en moyenne plus de 25 000 accidents mortels, que l’on rencontre sur la route. Ces chiffres bien entendu n’ont pas laissé la Commission européenne sans réaction. Elle a alors emmené devant le Conseil un projet visant à mettre en œuvre l’installation d’un nouveau dispositif de sécurité dans les voitures. Pour rappel, le Conseil se compose de tous les Chefs d’État des États membres de l’Union. Apparemment, le projet a été approuvé par les 28 États.

    Néanmoins, bien que validée par les États membres, la nouvelle obligation devra encore être soumise au Parlement européen. Jusqu’à lors, aucune date n’a encore été déterminée en ce qui concerne l’ouverture d’une session parlementaire à cet effet. Si les députés décident d’inclure cette nouvelle obligation dans les dispositifs européens, dans ce cas, elle sera rendue obligatoire d’ici trois années.

    Selon la conception de la Commission, il s’agit d’un système qui a été conçu afin de limiter les pertes humaines causées par les accidents de la route. Le but est de réduire les accidents et de sauver par conséquent des milliers de vie. À titre de rappel, il faut savoir que l’Union européenne prévoit pour les années à venir l’objectif « Zéro accident », avec « Zéro mort » et « Zéro blessé ». C’est un objectif fixé pour l’an 2050.

    La nouvelle obligation consiste donc en la mise en place d’un nouveau dispositif, que les constructeurs devront installer sur leurs nouveaux modèles sortants.

    Pour les voitures, ce nouveau dispositif intègre un nouveau système de freinage, qui sera réservé à l’urgence.

    Pour les voitures et les camionnettes, on intégrera un enregistreur de données routières pour les accidents, de nouvelles ceintures retravaillées, un système d’assistance pour le maintien de la trajectoire et un verre de sécurité installé sur le pare-brise.

    Pour les voitures, les camionnettes, les camions et les bus, il faudra un nouveau système antidémarreur équipé d’un éthylomètre, un système de reconnaissance de la somnolence au volant, un signal de freinage d’urgence, une assistance intelligente à la vitesse et une caméra de recul.

    Apropos de l'auteur