on

    Des mises à jour sous le capot du Tarraco de SEAT

    Tarraco de SEAT

    Chez Seat, on n’aime pas vivre les années sans se refaire la beauté. À son habitude, le constructeur espagnol ne laisse jamais passer une gamme de voiture qui a déjà fait toute la différence, sans une seconde génération qui se veut être toujours plus innovante et hissée de performance. La preuve : des nouveautés se sont opérées sous le capot du Terraco. Une autre signature d’une marque exigeante sur la qualité.

    Des mises à jour dignes d’une version déjà très attendue

    Avec la concurrence qui se fait rude, SEAT ne lésine pas sur les technologies qui feront que sa lignée de voitures fasse partie de la tête de courses en termes de vente. Pour un moteur 2.0 TDI de 150 ch associé à une boîte automatique DSG, la modification est certainement minime mais suffisante pour faire toute la différence. En effet, les quatre roues motrices d’avant ne seront pas présentes cette fois-ci. Cette mise à jour a valu un abaissement du malus du Tarraco TDI en boîte automatique. Bonne nouvelle ou non, cela dépend entièrement des attentes. Pour les inconditionnels de la marque espagnole et les amateurs de conduite avec boîte automatique, il s’agit d’un point qui peut être décisif. Dans tous les cas, une once d’amélioration est toujours abordée.

    Ce qui était un peu étonnant, c’est qu’au lancement du Seat Tarraco, on n’a pas pu voir de version diesel en boîte automatique et deux roues motrice parmi le catalogue. Toutefois, des utilisateurs auraient certainement misé sur ce spécimen. Pour la marque, la transmission intégrale 4Drive était une évidence afin de répondre au souhait des conducteurs qui veulent un Tarraco diesel en boîte automatique. C’est un choix assez risqué vue que ce ne sera pas tous les clients qui en auront besoin.

    Une gamme élargie pour répondre à bien des souhaits

    Si l’on soulève le capot du Tarraco de la marque SEAT afin de décider et avant d’ouvrir son portefeuille, les dernières mises à jour ont bien raison des décisions et du prix final du véhicule. Désormais, les intéressés peuvent compter sur une gamme qui comporte un 2.0 TDI en boîte automatique DSG avec les deux roues motrices. Si l’on fait référence au coût des deux modèles, l’écart de prix entre le Tarraco diesel en DSG et celui avec quatre roues motrices est de 1500 €. Pour un 2.0 TDI 150 S/S FR DSG7, il faut effectivement débourser quelques 44 990 € contre 38 890 € pour un 2.0 TDI 150 S/S STYLE DSG7. À cette différence s’ajoute l’écart de malus. Cette dernière peut très bien s’avérer assez conséquente car pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros

    Il est clair que les clients apprécient bien l’arrivée de cette nouvelle variante sur le marché. Ce réjouissent est surtout justifié par une revue à la hausse de la puissance du plus gros diesel. Désormais, le 2.0 TDI passe de 190 à 200 ch. Là encore, les quatre roues motrices s’imposent comme des incontournables. L’association de ces deux détails a par ailleurs passé par de tests concluants.

    Apropos de l'auteur