on

    Focus sur le forfait de post-stationnement

    forfait de post-stationnement

    Suite à une réforme, ce sont les collectivités qui gèrent le stationnement en ville en France. Une décision qui a conduite à la hausse des frais de stationnement.

    Une étude récente qui a été menée par la société EasyPark a révélé que près d’un français sur trois ne paie pas ses frais de stationnement en ville. Ce constat, publié par ce groupe spécialisé au stationnement intelligent, a montré que les français n’apprécient pas débourser une somme pour garer leur véhicule et que seule 22% de la population accepte de payer le montant de son ticket distribué par l’horodateur.

    Les jeunes rechignent pour payer le ticket de stationnement

    Même si l’autorité a pensé que la solution pour remédier à ce problème est d’augmenter les tarifs des amendes, cette même étude a montré que ce sont les jeunes conducteurs qui rechignent surtout pour payer le ticket le stationnement.

    En effet, environ 44% des jeunes français de 25 à 34 ans ne s’acquittent pas du ticket qui est distribué par l’horodateur d’EasyPark.

    Forfait de post-stationnement qui peut atteindre les 60€

    Depuis le 1er janvier de cette année, la réforme de stationnement a remplacé l’amende par le forfait de post-stationnement ou FPS. Donc si un conducteur ne paie pas son ticket de stationnement, il recevra un avis de contravention qui présente le forfait qu’il doit payer. Cela varie d’une rue à l’autre, d’un quartier à l’autre et d’une commune à l’autre, mais cela peut même atteindre les 60€, si avant cette amende avait été fixée à 17€. L’avis peut être envoyé par poste ou sera déposé directement sur votre voiture. Après un délai d’un mois après le réception de l’avis, l’automobiliste a le droit de contester le forfait de post-stationnement.

    Apropos de l'auteur