on

    Hybrides rechargeables : la prime à la casse sera maintenue en 2019

    prime à la casse pour les hybrides rechargeables

    La prime à la casse sera maintenue et même renforcée pour l’année à venir. Elle sera optimisée plus particulièrement pour les hybrides rechargeables, qui vont pouvoir compter sur un bonus de 2500 euros.

    Rappelons-nous, pour la petite histoire que le Ministre de l’écologie, François de Rugy avait déjà émis cette idée, notamment de fournir une nouvelle forme d’aide pour les hybrides rechargeables. Aujourd’hui, ce n’est plus une simple suggestion, puisqu’elle a été concrétisée. C’est une excellente nouvelle, qui risque d’ailleurs de bien nous surprendre. A la base, l’idée était de proposer la subvention sous forme de bonus. Mais contre toute attente, quand elle commence à prendre forme, finalement, c’est une prime à la casse qui sera proposée. Il faut l’avouer, c’est très ingénieux, car de cette manière, on pourra écarter plus facilement les vieilles voitures.

    La nouveauté qui est annoncée pour l’an prochain est donc la suivante : toute personne qui décidera d’acquérir une hybride rechargeable se verra accorder une aide sous forme de prime d’une valeur de  2500 euros. Quand on parle de modèle hybride, on parle de ces voitures qui associent bloc thermique et moteur électrique. Vous n’aurez pas à recourir à des carburants dans le genre de l’essence ou du gasoil, la voiture pourra parfaitement rouler sur 10 km ou un plus d’affilée. De cette manière, les trajets du quotidien pourront se faire à 100 % ou presque seulement à travers des procédés électriques. Et dans le cas où vous devrez accomplir de plus long trajet, le système thermique pourra être utilisé.

    Par ailleurs, une remarque doit être faite, le modèle coûte toujours plus cher que les hybrides thermiques.

    À noter également que les premiers modèles français ne vont apparaitre sur le marché qu’en 2019.

     

    Apropos de l'auteur