on

    Le biodiesel « R33 » est toujours en phase de test chez Volkswagen

    New regenerative R33 BlueDiesel fuel helps reduce CO2 emissions

    Pour passer à la deuxième phase de test du biodiesel « R33 », la marque Volkswagen a décidé de distribuer ce diesel à de nombreux clients importants si on ne cite que Bosch. En utilisant le biodiesel « R33 », on diminuerait, selon le constructeur, de 20 % les émissions de C02 par rapport au diesel classique.

    Biodiesel conforme à la norme européenne

    Avant de passer à cette seconde phase, Volkswagen a déjà réalisé de nombreux tests en interne. A noter d’ailleurs que le biodiesel R33 a été développé par la marque en collaboration avec l’Université de Cobourg et d’autres partenaires. Le fournisseur actuel de ce diesel est la compagnie Shell Global Solutions en coopération avec Tecosol et Neste. Ces derniers fournissent des carburants certifiés selon les normes européennes. Le R33 est conforme à la norme DIN EN 590 et remplit tous les critères pour être utilisé comme biogazole.

    Biodiesel R33 produite à partir d’huile alimentaire recyclée

    Ce biodiesel R33 est composée à 33 % d’huile de fritures qui on subit de filtration, de nettoyage et de transformation avant d’avoir été mélangé avec du diesel classique. Ce biodiesel est déjà disponible dans quelques stations-services en Allemagne. Volkswagen a l’intention de le produire en grande série à l’avenir. En plus, le constructeur a déjà affirmé que ce nouveau carburant est compatible avec les voitures diesels actuels. Il n’est donc pas nécessaire de procéder à une modification du moteur.

    Apropos de l'auteur