on

    Le carburant utilisé par les véhicules en France

    la hausse des voitures essences

    Les véhicules diesel sont de moins en moins sollicités et nous assistons à une hausse des immatriculations de véhicules essence. En sus, les voitures électriques séduisent de plus en plus de français. De toute évidence, le parc automobile dans l’Hexagone est en pleine phase de mutation. Pour démontrer cette tendance Assurland a réalisé une étude qui a pour but d’analyser cette mutation, en comparant les véhicules présentés sur son site.

    Le diesel moins sollicité, la hausse des voitures essences et la percée du 100% électrique

    Pour mieux comprendre la tendance actuelle, le comparateur d’assurance a lancé une étude en 2018. Selon ses constats, 56,89% des véhicules pris en compte étaient des voitures diesel. Malgré ce taux encore élevé, force est de constater le déclin des véhicules diesel. D’un autre côté, les véhicules essence sont de plus en plus sollicités.

    En France, les véhicules électriques commencent à séduire de plus en plus d’utilisateurs. Il en est de même pour les moteurs thermiques qui se veulent plus écologiques. En 2018, les véhicules 100% électriques étaient de 0,61%. Ils sont 8 fois plus nombreux qu’en 2013.

    Une différence de tendances entre les zones rurales et urbaines

    La mutation du parc automobile français est visible sur une échelle nationale, néanmoins, il faut également considérer les différences au niveau régional. Dans ce sens, l’Ile-de-France compte 21,88% de véhicules électriques. En Outre-mer, 0,99% des voitures comparées sur le site sont doté d’une motorisation électrique.

    Les marques les plus plébiscitées

    Sur la plateforme d’Assurland, les constructeurs français comme Renault, Peugeot et Citroën sont les plus recherchés. Les modèles conçus par ces marques sont les plus vendus en France en 2018.

    Sur le marché des véhicules 100% électrique, Renault prédomine largement avec 31,38% des ventes en 2018. La seconde place revient à Nissan qui détient 17,62% des ventes. Quant à BMW, la marque allemande a enregistré 13,05% de ventes de voitures électriques.

    C’est le marché de la motorisation électrique qui est en plein essor. Il n’empêche que les voitures diesel et essence sont encore très utilisées. Pour ce qui est des voitures thermiques, la tendance stagne depuis 5 ans. En effet, les constructeurs misent beaucoup plus sur le marché du 100% électrique. C’est notamment le cas de Tesla qui est arrivé en position de force. Les véhicules de la marque commencent à « inonder le marché ». Selon les études, 11,79% des voitures comparées sont dotées de moteur électrique Tesla. Bien entendu, la firme d’Elon Musk est un sérieux concurrent pour Peugeot, Hyundai ou encore Smart.

    Les différences en matière de mode d’achat

    Le mode d’achat diffère entre les voitures électriques et les véhicules à moteur thermique. Par ailleurs, les véhicules diesel (81,43%) et essence (81,39%) qui ont été pris en compte dans l’étude ont été achetés au comptant.

    En revanche, ceux qui optent pour les voitures électriques, soit 20,76%, préfèrent acquérir leur auto en leasing. Ce mode de paiement n’est pas très utilisé pour l’achat de véhicules thermiques. Les français s’en tiennent aux paiements à crédit pour leurs véhicules diesel (16,21%) et essence (14,40%).

    infographie-auto-carburant

    Apropos de l'auteur