Reprise de véhicule accidenté, une solution trop peu connue

Lorsqu’il est question de se débarrasser d’un véhicule car inutilisable suite à un sinistre, les solutions disponibles sont trop peu connues des propriétaires. Si la casse ou les centres VHU (Véhicule Hors d’Usage) sont les seules possibilités qui viennent en tête pour la grande majorité des concernés, ils ne sont pour autant pas les seules qui existent. En effet, le rachat de véhicule accidenté est tout à fait possible et légal, à condition de suivre la procédure correctement. Ici, on vous dit tout de la reprise de voiture accidentée et hors d’état de fonctionner.

Rachat de véhicule accidenté, que prévoit la loi ?

D’après la loi française, il est interdit de vendre tout ou partie d’un véhicule inutilisable ou jugé trop dangereux pour circuler sur le territoire de l’Hexagone. Ainsi, interdit même de vendre une carcasse de voiture pour les pièces. Afin de s’assurer de cela, il est nécessaire pour effectuer une vente de voiture que cette dernière passe le contrôle technique. Mais alors, que faire lorsque l’on est propriétaire d’un véhicule qui ne répond pas aux conditions minimales demandées lors d’un contrôle technique ? La solution est simple : envisager une reprise de véhicule pour l’export. Telle est la solution proposée par rachat-voiture.fr, et ce sur l’ensemble du territoire tricolore (métropole et DOM-TOM).

Le rachat de voiture accidentée, comment ça se passe ?

La première chose à savoir en matière de rachat de véhicule accidenté, c’est que l’ensemble de la démarche est assurée par des professionnels rompus au monde automobile, dont l’expérience n’est plus à démontrer. Ainsi, durant la totalité des démarches de rachat de véhicule d’occasion accidenté, vous êtes accompagné(e) par un spécialiste qui pourra répondre à toutes vos questions et vous rassurer sur tout point que vous jugerez nécessaire. Démarche transparente, rapide et sécurisée, la reprise voiture accidentée s’adresse à tous les propriétaires de véhicules mis en circulation depuis moins de 10 ans (carte grise faisant preuve). Ainsi, quel que soit le modèle, la marque, le nombre de kilomètres parcourus ou encore le type d’énergie du véhicule, il suffira d’attester de votre identité, de fournir un certificat de situation administrative du véhicule (à télécharger gratuitement sur le site du ministère de l’intérieur) daté de moins de 8 jours, et d’être en possession de la carte grise du bien (non barrée).

Reprise de voiture accidentée, dernière solution pour rentabiliser son bien en fin de vie

Seule possibilité qui existe pour finir de rentabiliser votre véhicule accidenté, le rachat effectué pour l’export est une solution qui permet à tous de vendre son bien en moins de 48 h, sans surprise, et en toute sécurité. Pour ce faire, effectuez un devis rapide, gratuit et sans engagement et obtenez en quelques secondes une première estimation de la valeur de votre bien. Ensuite un spécialiste se rend directement chez vous, et finalise l’estimation. Si le montant proposé vous intéresse, vous êtes payé dès la récupération du véhicule (possibilité d'être payé en espèce pour tout rachat de moins de 1000 €).

 

Estimez votre voiture maintenant
triangle orange
Estimez ma voiture